La Bibliothèque engloutie, Berlin (Allemagne)

La Bebelplatz (anciennement Opernplatz) est une place publique de Berlin, en Allemagne.

Cette place est surtout connue comme le site de l’autodafé des livres qui s’est déroulée le 10 mai 1933 par les membres de la SA et des groupes de jeunes nazis, sur l’instigation du ministre de la propagande, Joseph Goebbels. Ce jour-là, des étudiants brûlèrent 20 000 livres « non allemands » pris dans les bibliothèques et les librairies. Les étudiants firent la chaîne pour jeter les livres dans les flammes, dans les hourras, pendant qu’un condisciple déclamait les noms des auteurs concernés.

Aujourd’hui, la Bibliothèque engloutie (Versunkene Bibliothek) de l’artiste Micha Ullman rappelle l’événement. Sous une plaque de verre posée sur le sol, les passants peuvent apercevoir une bibliothèque aux étagères vides. Un vers de Heine est gravé : « Dort, wo man Bücher verbrennt, verbrennt man am Ende auch Menschen » (« Là où on brûle les livres, on finit par brûler les hommes »).

Les étudiants à l’Université Humboldt organisent chaque année une vente de livres sur la place pour rappeler l’événement.

 

bebelplatz bebelplatz2 bebelplatz3 bebelplatz4 bebelplatz5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s