Metz met des bibliothèque en boîtes

Après Grenoble et ses distributeurs d’histoires et la SNCF et ses e-livres, Metz est la dernière institution à mettre en place un service de lecture collective. Les « boîtes à livres » sont des bibliothèques de rue, gratuites, en libre-service. Approvisionnées par les riverains, chacun peut venir y déposer ou emprunter un livre afin d’inciter la circulation, le partage et le recyclage d’oeuvres littéraires. Fruit du travail d’artistes et d’artisans locaux, les trois premières ont été inaugurées grâce au soutien d’Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la culture et députée de la Moselle. Sept autres boîtes sont à venir avec le concours de comités de quartiers et d’habitants.

Ce qui semblaient être des actions ponctuelles de quelques collectivités semblent être un mouvement culturel dédiée à la lecture.

 

metz metz2 metz3

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s