Bibliothèque de la Duchesse Anna Amalia, Weimar (Allemagne)

Cette bibliothèque, qui prit le nom de la duchesse Anna-Amalia de Saxe-Weimar au XVIIIe siècle, fut dirigée par Goethe pendant près de trente-cinq ans. Elle contenait des trésors inestimables : 2000 manuscrits du Moyen Age, 8400 cartes et une importante collection de bibles et de partitions. Dévastée par un incendie en 2004, on comprend l’étendue du désastre : des flammes sortent des fenêtres du bâtiment et bientôt apparaît la charpente calcinée.

Alors que l’incendie fait rage, le directeur de la bibliothèque retourne à l’intérieur du bâtiment et sauve 4 livres, dont la Bible de Luther. Mais, au total, 50 000 ouvrages disparaissent dans les flammes, et 62 000, brûlés et gorgés d’eau, sont récupérés dans des états plus ou moins graves.

Les livres rescapés gisent sur des étagères tels de grands malades.
Pour les sécher, les livres ont été congelés dans d’immenses armoires frigorifiques à Leipzig – certains, trois ans après l’incendie y sont encore – puis lyophilisés. Grâce à ce procédé la glace s’évapore au lieu de fondre et les livres sont sauvés. Sauvés, mais pas encore guéris.
anna_amaliaanna_amalia2 anna_amalia3 anna_amalia4
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s