Bibliothèque de l’Assemblée Nationale, Paris

La bibliothèque de l’Assemblée nationale est une bibliothèque située à Paris au palais Bourbon, où siège l’Assemblée nationale française, et destinée aux députés.

Elle a été créée par la loi du 14 Ventôse an IV (4 mars 1796).

Son fonds a été constitué initialement à partir des biens confisqués chez les aristocrates au cours de la Révolution. Parmi ses richesses, les minutes du procès de Jeanne d’Arc, des manuscrits de Jean-Jacques Rousseau, la collection des bustes de parlementaires en terre cuite d’Honoré Daumier (les « célébrités du juste-milieu ») et le Codex Borbonicus, un codex indigène du Mexique central.

On y trouve aussi l’épée par laquelle le général Boulanger fut blessé en duel, le masque mortuaire de Mirabeau, le projet de Constitution de l’an I annoté par Robespierre, le manuscrit autographe de La Marseillaise…

En 2009, la bibliothèque de l’Assemblée nationale et la bibliothèque nationale de France ont engagé une coopération, la première devenant pôle associé de la BnF. L’accord prévoit l’informatisation des 25 volumes manuscrits du catalogue établis de 1789 à 1920 et la numérisation de documents rares dont son exemplaire du Roman de la Rose, le manuscrit autographe de la Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau.

 

senat

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s